UN MAGNIFIQUE TÉMOIGNAGE DE FRANÇOISE DU GROUPE DE LA PRAIRIE

19 novembre 2019

Six mois après avoir perdu mon conjoint, j’ai réalisé que les amis et la famille étaient rendu ailleurs mais, PAS MOI.

J’avais assez bien géré les funérailles, la succession, etc, et là, j’avais besoin de prendre soin de moi, d’exprimer ma peine, d’avoir quelqu’un qui puisse m’écouter. Parfois, je sentais une profonde douleur au fond de moi que je voulais libérer. Aussi, de cette grande perte, je voulais guérir et surtout grandir…

Je remercie des guides invisibles qui m’ont «par hasard» fait découvrir via Internet : Au Centre de la Traversée et par le fait même Colette Lupien. J’ai fait la connaissance de personnes merveilleuses au sein de mon groupe.

Longue continuation au groupe et à Colette et je te fais un gros câlin.

Françoise

UN BEAU TÉMOIGNAGE DE JACQUES

Ma conjointe est décédée subitement le 6 février dernier et cela m'a plongé dans une grande noirceur à l'intérieur de moi.

Colette et le groupe ont été pour moi comme un phare qui me guida vers la lumière à l'autre bout de ce tunnel sombre.

Merci au groupe pour leur soutien continuel et merci à Colette pour son empathie et sa compassion à mon égard.

Jacques, 70 ans

UN BEAU TÉMOIGNAGE D'ALINE

Mardi 11 juin 2019,

Suite à une conférence sur le deuil donnée par Colette en mars dernier, je me suis inscrite aux ateliers de groupe sur les étapes du deuil. Ce fut pour moi tout un cheminement qui s'avéra bon et positif sur les deuils de ma vie; sept en une décennie.

J'y ai effectué une démarche consciente et libératrice avec toutes les émotions vécues, ressenties et exprimées.

Merci beaucoup Colette pur ton professionnalisme, tes ateliers bien structurés, ton soutien bienveillant, et ta chaleur humaine et spirituelle.

Aline

TOUCHANT TÉMOIGNAGE DE JOHANNE DU GROUPE DE LA PRAIRIE                                            

 

19 novembre 2019

Moi qui ne voyais vraiment pas ce qui m’amenait à participer à un atelier de groupe et de plus qu’on parle du deuil. Pourquoi la vie me guide à me rendre à cet endroit ? Dès la première rencontre, déjà je constate que certaines participantes traversent un deuil très récent. D’autres vivent un deuil lointain de 10 et 15 ans alors que moi c’est réglé, enfin c’est ce que je crois…

À mon tour de me présenter voilà que je ne sais toujours pas pourquoi je suis là. En deuil de mon couple? De moi? Je décide de me donner une chance, pour comprendre d’où viennent la colère et la tristesse, ce mal de l’âme qui m’habite depuis de nombreuses années.

Ce fut donc à la 5ème rencontre, lors de la lecture d’un texte qui s’intitule "pour me faire aimer," que je fus envahi dans tout mon être d’une peine immense et incontrôlable qui m'amène à comprendre à cet instant même que toute ma vie étais remplies de pirouettes pour me faire aimer. C’était une réalité qui me frappait en plein visage. Cette nouvelle révélation était devenue une raison suffisante pour que je continue dans ce groupe.

Il y avait aussi cette lettre que je devais écrire à ma maman, lui dire tout ce que je n’avais pas pu lui dire lorsqu’elle était vivante. Tous les nons-dits et les situations inachevées qui ont empoisonnées mon âme au fil du temps. Était-ce de la peur, de la honte que de ne pas l’avoir fait avant ? Cette lettre que j’ai écrite à la 8ème rencontre m’a permis de me dire enfin, et d’exprimer tout ce qui était enfoui très profondément à l’intérieur de moi. La tristesse, la peine, la rage et les larmes dans les mots et puis une délivrance. Enfin je reprends ma vie et je me sens libre, tout as été dit. On m’accueille dans le groupe, une vague d’amour et de joie m’envahit… wow que j’avais bien fait de rester, car ici j’étais à ma place, à la bonne place dans le non jugement, juste de l’amour. Pour la première fois je me choisi !

Ce même soir sur la route du retour à la maison, je roulais en silence et je savourais ce moment magique. Je demande donc à l’univers de me donner une réponse sur ce que je venais de vivre lors de cette soirée… J’ouvre la radio et les premières paroles de la chanson en ondes sont ; "être une femme libérée." Wow, demandez vous recevrez !

Toi qui lis ce message n’hésite pas à te joindre au groupe de Colette. C’est une femme de coeur qui a beaucoup d’écoute, de compassion et d’empathie et ce toujours dans le non jugement. Et tu sais ce que j’ai appris, c’est que beaucoup de réponses à nos mals-êtres se trouvent dans les deuils non résolus.

Merci la Vie, merci maman pour ce magnifique cadeau, car je me doute bien que tu y es pour quelque chose. Nous sommes maintenant toutes les deux des femmes libérées et enfin chère maman tu peux partir en paix et t’envoler vers la Lumière !

Bien tendrement et avec toute ma reconnaissance pour ce magnifique atelier,

 

La vrai Johanne